Liaisonneuve Liaisonneuve est un organisme étudiant de solidarité
internationale au Collège de Maisonneuve.


Les stages DE SUCO : vers un engagement plus solidaire


Mireille, Liaisonneuve 11 (2003-2004)

De nouveau, en 2004, SUCO renouvelait pour une onzième année sa précieuse collaboration avec Liaisonneuve afin d’organiser le séjour des stagiaires au Nicaragua. C’est avec enthousiasme que nous avons mis en place les jalons de cette expérience fort enrichissante permettant aux étudiants/es du Collège de Maisonneuve de vivre concrètement un projet de solidarité, de connaître divers milieux au Nicaragua, de voir le travail des organisations nicaraguayennes et de SUCO, et d’assister à diverses conférences.

Si, année après année, SUCO poursuit son engagement auprès de Liaisonneuve, c’est qu’il attribue aux séjours des brigades des impacts importants, tant pour les stagiaires que pour les communautés où ils et elles séjournent et pour ses partenaires. Les stages s’intègrent parfaitement dans la mission de SUCO qui vise‑:

Les stages font partie intégrante des actions d’éducation à la solidarité au sein de la programmation de SUCO.  L’atteinte d’un grand objectif est visée, soit de favoriser l’engagement des individus, des communautés, regroupements, associations et mouvements du Nord et du Sud afin d’identifier des alternatives de développement et d’agir collectivement, et ce, dans une optique de solidarité directe.

La coordination d’un stage comme celui de Liaisonneuve implique le travail de nombreuses personnes et comporte de nombreux défis puisqu’il s’agit de proposer une programmation qui saura, en peu de temps - deux mois -, remplir les objectifs des différentes parties impliquées.

La réussite du stage de Liaisonneuve XI est grandement attribuable au travail de nos partenaires. SUCO s’est associé à deux partenaires œuvrant dans deux régions distinctes‑: l’INPRHU, l’Institut de Promotion Humaine, à Somoto, intervenant auprès des enfants, des adolescentes et adolescents travailleurs de la campagne, ainsi que le Réseau des organisations civiles d’Ometepe, dont le travail vise le développement juste et durable des collectivités de l’Île. Nos partenaires ont développé des projets en étroite collaboration avec les communautés. Celles-ci se sont impliquées, tant dans les étapes de ­planification que d’exécution des projets aux côtés des stagiaires, de même que celles de suivis et ­d’évaluation.

Le groupe Liaisonneuve fut séparé en deux sous-groupes afin de faciliter l’intégration dans les communautés.

El Volcán et El Porcal : des objectifs surpassés

Les stagiaires ont participé à plusieurs projets dans les communautés voisines de El Porcal et de El Volcán du département de Madriz. Grâce au Fond d’appui à la communauté (FAC) du programme Québec sans frontières, plusieurs projets distincts ont pu être réalisés. Avec l’appui de l’INPRHU, les communautés avaient identifié différents besoins, soit la répa­ration de la «‑casa base‑» de El Porcal, une maison dans laquelle ont lieu les activités avec les mères et les enfants et la construction d’une cuisine pour le ­présco­laire de El Volcán. Il fallait aussi meubler ces locaux. Aux côtés de la population locale, les stagiaires ont donc contribué à ces deux projets de construction. Les attentes de la communauté ont été ­surpassées puisqu’en plus de réaliser ces deux projets, les stagiaires ont eu le temps de réaliser une magnifique murale et de planter des arbres pour embellir (et reboiser par le fait même) les alentours de l’école. Les stagiaires ont aussi produit du matériel pédagogique avec les enseignantes et enseignants d’écoles participant au programme de renforcement scolaire dans les communautés où intervient l’INPRHU, de même qu’avec les mères du programme d’attention intégrale à l’enfance (PAININ). De plus, ils et elles ont réalisé un grand nombre d’activités récréatives avec les enfants rejoints par le Programme d’attention aux enfants travailleuses et travailleurs (PANT).

Santa Teresa, Ometepe : Côte à côte pour la réalisation d’un rêve

Dans la petite communauté de Santa Teresa sur l’Île d’Ometepe, la population caressait un rêve qui s’est réalisé. Depuis longtemps, les gens souhaitaient disposer d’un centre communautaire où pourraient se dérouler leurs activités sociales et culturelles de même que les ateliers et rencontres des intervenants/es communautaires de la communauté. Ne disposant pas de telle infrastructure, ils et elles en étaient réduits à se réunir dans des maisons, ce qui était loin d’être l’idéal. L’occasion lui étant enfin donnée de procéder à la construction du centre, la population locale s’est mobilisée pour la ­réalisation de ce projet et, avec l’aide du Réseau des organisations civiles d’Ometepe, un comité a été mis sur pied et a développé le projet de construction du centre communautaire. Des fonds de la Fondation internationale Roncalli ont financé les travaux, et plus de 40 personnes du village et des alentours ont participé volontairement à la construction avec le groupe de Liaisonneuve alors qu’un nombre aussi important de personnes fournissait des repas et des rafraîchissements aux travailleurs. Le centre terminé, le comité poursuit maintenant ses activités afin de développer d’autres projets de développement communautaire. En plus de ce projet, les stagiaires ont aussi organisé, pendant leur séjour, des activités de loisirs avec les enfants de Santa Teresa et fabriqué du matériel didactique en collaboration avec les professeurs/es de l’école primaire.

Bien sûr, les communautés qui ont accueilli les stagiaires se rappelleront leur passage en raison des infrastructures construites, mais elles garderont aussi en mémoire les liens d’amitié qui furent tissés, les conversations qu’ils et elles ont eues, et ce qui fut partagé. La réalisation de soirées culturelles fut une belle réussite puisque cela a permis à tous et à toutes de pouvoir échanger sur la culture nicaraguayenne et la culture québécoise.

Analyser pour mieux comprendre

En plus des projets concrets auxquels ont participé les stagiaires, des moments furent prévus pour l’analyse et la réflexion. Les stagiaires ont assisté à différentes conférences, tant dans les communautés d’accueil qu’à Managua. Ils et elles ont eu la chance d’approfondir les différents thèmes choisis pour les activités de sensibilisation prévues à leur retour.  Si l’expérience de partager le quotidien de familles rurales et si le contact concret avec l’action d’organisations nicaraguayennes nous semble crucial, il est tout aussi important, selon nous, de pouvoir situer ces expériences dans leur contexte global, dans la conjoncture politique et économique du Nicaragua. L’histoire et la conjoncture nicaraguayenne sont complexes, et tenter de les comprendre constitue une nécessité pour mieux saisir les défis quotidiens des Nicaraguayennes et Nicaraguayens.

Les stages comportent donc différentes composantes qui forment un ensemble, et c’est ce tout qui permet la réalisation de cette expérience de solidarité. D’une part, la préparation avant le stage, l’investissement de tout le groupe sur le terrain et les activités de retombées au retour déterminent le succès et la qualité de cette expérience. D’autre part, SUCO et son équipe sur le terrain, les partenaires nicaraguayens qui développent des projets et proposent des activités, ainsi que les communautés qui accueillent les stagiaires et acceptent de partager leur quotidien, leurs préoccupations et leurs projets rendent possible la tenue du stage. Ainsi, coopération et ­solidarité acquièrent un sens plus profond et concret, et ouvrent la voie à la poursuite de tels gestes de solidarité.


Cet article a été rédigé par Mireille dans le cadre d'un projet de retombées du groupe Liaisonneuve 11 (2003-2004).


Ay Nicaragua, Nicaraguita

Situé au centre des Amériques, ce petit pays où l’on communique en espagnol regorge d’histoires et de paysages spectaculaires à découvrir. D’un océan à l’autre, se trouve un peuple pourtant bien différent selon la provenance de ses ancêtres. D’une frontière à l’autre s'étendent des paysages allants du sec montagneux à l’humide et plat.  Bref, au Nicaragua, on ne s’ennuie pas. Voilà pourquoi nous vous proposons de découvrir ce merveilleux pays d’un point de vue géographique et démographique, historique, et enfin, politique et économique.

Consultez nos rubriques sur le Nicaragua

© Liaisonneuve 1991-2019 | Crédits | Propulsé par Tribal CMS
Collège de Maisonneuve